RALLYE DE CATALOGNE 1992    

_MG_0125

     -Carlos SAINZ (SP)
     -Luis MOYA (SP)   

2007111259LuisMoyaCarlosSainz



LA NIPPONE PAS MAUVAISE
     Toyota fut la première marque Japonaise à chercher à battre les marques Européennes dans le Championnat du monde des rallyes. La présence d'une première Celica remonte à 1972 au RAC, avec une 9ème place à la clé, et les premières victoires n'arriveront que dans les années 90. La Celica a remporté 4 titres pilotes (1990, 1992, 1993 et 1994) et 2 titres constructeurs (1993 et 1994), devand Lancia, marque avec laquelle elle se dispute les victoires depuis la fin des années 80.

_MG_0126


     Carlos Sainz (surnommé "El Matador") arrive au rallye de Catalogne 1992 avec l'impérieuse nécessité de gagner, s'il veut avoir une chance de remporter le titre. Ce rallye n'avait plus de secret pour lui; il l'avait remporté en deux occasions, et y avait aussi accumulé les abandons et les accidents. A cette époque, l'épreuve Catalane comptait 3 étapes: la première sur asphalte et les deux autres sur terre. Cela était modérément favorable pour cette voiture, car elle n'était pas aussi efficace sur terrain glissant, à cause de ses dimensions excessives.

_MG_0129


     Le pilote Espagnol profitait bien du terrain sur lequel sa Celica était le plus à l'aise, et concluait la première étape avec 1'49mn d'avance sur Auriol, et 2'24mn sur Kankkunen. Dans les deux étapes suivantes, sur terre donc,

14941809

Carlos Sainz réussissait à terminer à la 10ème place, mais, grâce à son avance terminait en tête du rallye avec 36s d'avance sur le second Juha Kankkunen, 1'32 sur Andréa Aghini, tout deux sur des Lancia Delta Integrale.

_MG_0133

     Rien n'est joué pourtant pour le dernier rallye de la saison, le RAC, que les 3 pilotes attaquaient (Sainz, Kankkunen et Auriol) séparés de seulement 3 points. Sainz s'adjugea la victoire, devenant ainsi Champion du Monde pour la deuxième fois. C'est Lancia qui enleva le titre des marques, que le pilote Espagnol rejoindra l'année suivante.

_MG_0130

     La saison 1992 fut une saison modèle pour Sainz qui enlève la victoire dans 4 rallyes (le Safari 52 mn sur le second Kankkunen, Nouvelle-Zélande, Catalogne et RAC), mais victoire aussi pour une voiture qui remportait 16 trophées au cours des deux saisons en Championnat du monde de 1992 et 1994.

1992 sainz-moya winner catalunia #####

 QUELQUES CHIFFRES

                                                          toyotacelicacs

  • moteur 4 cylindres 1998cm3
  • avant, transversal
  • 4 soupapes/cylindre
  • 300 ch à 5600 tr/mn
  • couple de 46.9 kgm (460 Nm) à 4400 tr/mn
  • turbo Bosch L-jetronic
  • transmissions 4 roues motrices
  • boite Toyota "E151F" 5 vitesses ou X-trac 6 vitesses (selon type de course)
  • suspensions type McPherson telescopic à gaz (Av) + barre anti-roulis Av et Ar
  • freins à disques ventilés variant de 295mm à 343mm (selon surface du sol) à 2 pistons
  • réservoir de 80l
  • rapport poids/puissance; 3.7kg/ch
  • 1120kg

                                                                                       

toyota-celica-gt-four