24H DU MANS 1980 Gr V                                                  

_MG_0001

 

 

  • Bernard DARNICHE (F)
  • Téo FABI (I)
  • Hans HEYER (D)          

    19ce720ad42d28a50a5ddae99576d61dhans heyerteo fabi

L'HISTOIRE

     Elle a failli naître avec l'ecusson FIAT. Les premiers coups de crayons, en 1972, signés Pininfarina, sont ébauchés pour remplacer la Fiat 124 sport. La future sportive est déssinée autour d'un moteur central (principe de la "X1/9"), dont l'implantation découle des ateliers Abarth. Au salon de Turin 1974, elle apparait au public avec l'ecusson Fiat, doté d'un moteur 1800l (le 4 cylindres de la 124 Abarth). Coup de théatre au salon de Genêve 1975, la voiture réapparait, mais sous son écusson définitif, et avec un moteur 2l (celui de la Fiat 132).

_MG_0005

 

     Pourquoi ce changement? en fait, la réponse est toute simple : Fiat s'est rendu compte qu'il ne fallait pas grand chose pour adapter son spider 124 au marché américain et renonçait, par la même occasion, à produire la nouvelle sportive. Du coup, Lancia, le nouveau venu (en 1969) dans le giron du géant turinois, hérite et adopte le coupé à moteur central.Son nom est choisi suite aux 3 victoires de la marque au rallye du même nom (1954, 1972 et 1975). Il y en aura 9 autres par la suite.

_MG_0014

 

     Mais même aux Etats-Unis, cette Lancia ne connaîtra pas de succès immense (où elle est vendue sous le nom de "Scorpion"). Elle est restylé en 1980, et disparait du catalogue en 1985, après avoir été produite à 7595 ex.

LA COMPETITION

     Le 6 Mai 1979, une Lancia biplace remêt ses roues sur la piste (celle des 6h de Silverstone). Elle abandonnera au bout de 4 tours, en cause une banale perte du bouchon de radiateur. Cela n'empêchera pas la marque d'enlever le titre du championnat du monde des moins de 3 litres dés cette année!

_MG_0004

 

     Une division 2, réservée au moins de 2 litres, permet à un constructeur débutant de s'exprimer. La Beta Montecarlo se prête bien pour ce rêglement, entre la cellule qui doit rester d'origine, mais avec le libre choix quand à la forme des ailes, le moteur quand à lui est quasiment libre à condition de conserver l'aspect de série…

_MG_0009

 

     Dans la pratique, les voitures sont construites par les ateliers Abarth (il y aura onze exemplaires dont sept 1 425 et 1 429 cm3 et quatre 1 773 cm3), exploitées et développées par les hommes de Cesare Fiorio (avec, notamment, Markku Alen et Riccardo Patrese comme pilotes d'essai) alors que l'entretien des moteurs est dévolu à Maglioli. Cette organisation se révélera très efficace puisque les titres 1979, 1980 et 1981 en division 2 seront décrochés.

51 Lancia Beta Monte Carlo LM80_1

Les meilleurs résultats seront à mettre à l'actif du moteur 1 425 cm3 et, dans une moindre mesure, du 1 429, apparu en 1980 avec un alésage augmenté de 1 mm, permettant de passer à la division 1 (plus de 2 litres). En revanche, le gros moteur de 1 773 cm3 bi-turbo (2 432 cm3 en cylindrée corrigée) apportera plus de problèmes que de satisfactions... Ensuite, les Silhouettes laisseront la place aux biplaces course des Groupes 6 puis C.

_MG_0002

 

     Pour la voiture présentée, elle partira 28ème et... abandonne dans la 1ère heure, au 6ème tour, sur casse moteur (pompe à huile)!!

lanciamcjpeg9jp

 

     Par la suite, à partir de 1982, la Beta Montecarlo donnera naissance à la fabuleuse "037", dont voici un de mes liens

FICHE TECHNIQUE

  • moteur 4 cylindres en ligne, transversal et central
  • 1425 cm3
  • 16 soupapes, double arbre à câmes en tête
  • Injection Kugelfischer
  • turbo KKK
  • 473 ch à 9500 tr/mn
  • 380 Nm (38.7 mkg) à 6000 tr/min
  • boite manuelle à 5 rapports
  • suspension Av et Ar McPherson
  • Freins Av et Ar Disques ventilés Lockheed, 309mm
  • 780 kg (à vide?)
  • cx de 0.32
  • 270 km/h, 0 à 100 km/h en 3.6s et le 0 à 160 km/h en 7.2s

     Merci aux site "Squadra Beta", site qui explique l'historique de cette voiture, et que je vous invite à lire; lien

                                            

_MG_0013