Rallye de Monte-Carlo 2003 IMG_0369

Freddy LOIX (BEL)

Sven SMEETS (BEL)

Potentiel et moyens financiers...

     Développée par l'équipe MSD, la Hyundai Accent dispose d'une bonne base qui lui permet de continuer à faire des progrès depuis ses débuts en Championnat du monde 1997, avec Jim McRae au volant d'une Accent 1300. Le problème pour MSD, c'est que l'équipe ne dispose pas de l'infrastructure, ni des moyens des autres écuries. Sa présence en Championnat du monde s'est toutefois consolidée et sa marge d'amélioration s'est encore étendue.IMG_0367

     MSD estime qu'il n'est pas urgent de gagner, il s'agit d'un travail à long terme. L'écurie a commencé en participant à la Formule 2 (2 litres, 2 roues motrices), ce qui mettait en évidence un manque de développement et de compétitivité. Les efforts de Kenneth Eriksson furent essentiels pour que la voiture devienne une référence dans sa catégorie.IMG_0368 Il ne lui manquait plus que le titre.  Elle était arrivée à maturité en 1999, quand une nouvelle WRC fut mise au point pour la nouvelle saison. En 2000, Allister McRae et Eriksson firent évoluer la voiture en participant à onze manches du Championnat du monde, et le travail porta ses fruits, quand les pilotes signèrent leurs premiers temps scratch.IMG_0370

     En 2001, l'effort fut poussé sur le moteur. Il gagna en puissance, et put participer au mondial dans sa totalité en signant quelques bons résultats. Les pilotes de l'écurie furent rejoint par Piero Liatti, spécialiste de l'asphalte, et par Juha Kankkunen qui ne disputa que le Rallye des 1000 lacs. C'est une voiture qui pouvait gagner des courses, si l'équipe parvenait à accroître ses moyens financiers et humains pour exploiter pleinement le potentiel. Mais pour la marque Coréenne, rien ne presse...IMG_0372

     Pour la saison 2002, Hyundai engageait des pilotes comme l'Allemand Armin Schwartz, le Belge Freddy Loix et le Finlandais Jussi Välimäki. Ils ont aidé à confirmer la voiture, sans résultats spectaculaires, mais avec une constance exemplaire. Ces pilotes ont terminé la saison en plaçant la Hyundai à la 4ème place du championnat du monde des marques.

la course

Pour l'Accent N°11, la course a été de courte durée pour l'équipage Loix-Smeets en raison d'une violente sortie de route, qui conclua à l'abandon.loix_f12 Parti en 15ème position à la fin de la 1ère spéciale, l'équipage de la Hyundai remonta en 14 à la fin de la "SS3", puis 12 ème à la fin de la "SS4", pour ne plus bouger de position en "SS5" et en "SS6".loix_f13 La spéciale 7 ayant été annulée, c'est directement sur la 8 que l'on retrouve notre équipage, qui perdait une place. C'est en voulant récupérer cette 12ème place que la Hyundai sortit de la route, où le pilote se blessa au pied.hyundai_accent_06 Cela mit un terme aux espoirs de ce début de saison.

     Mais en Suède, de nouveau compétitif, et malgré ses béquilles, le pilote Belge finira en 10 ème position!

Quelques chiffres

  • moteur 4 cylindres en ligne
  • 1998cm3
  • 4 soupapes / cylindre
  • 1 turbo Garrett
  • 300 ch
  • 580 Nm de couple
  • boite de vitesse Xtrac séquentiel à 6 rapports
  • 1230 kg
  • 0.24 ch / kg

IMG_0374