IMG_0037LE MANS 2003IMG_0038

 

Tom KRISTENSEN (DK)

Rinaldo CAPELLO (I)2003_r_portraits_vainqueurs

Guy SMITH (GB)

La Bentley Speed 8 (développé à partir de la Bentley EXP Speed 8) est un prototype Le Mans qui a été conçu pour gagner les 24 Heures du Mans.L' EXP Speed 8 a débuté en 2001, la Speed 8 va gagner en 2003. Il y a une forte ressemblance avec la technologie de l'Audi R8C, qui avait couru qu'une seule fois avant qu'Audi abandonne le projet pour se concentrer sur l'Audi R8. La Bentley Speed 8 a marquée la course pour son retour après une absence de 73 ans.IMG_0039

Tout le design, le développement et la fabrication de la Bentley a été fait par les Anglais "Tenue Racing Technology Norfolk" (RTN), situé à Norfolk, en Angleterre. Peter Elleray a été le Chef Designer.

Le moteur de l'Audi R8, un 3.6 litre turbo V8, a été utilisé comme le premier moteur en 2001. La boîte de vitesses à six vitesses est également typique Ricardo appareil de la R8, mais plutôt une unité de mesure développé par Xtrac. Bentley a également choisi de courir sur Dunlop au lieu des Michelin utilisés par Audi.speed_8_N_7

Après sa première année de compétition, le V8 d'origine Audi a été modifié afin de mieux répondre aux EXP Speed 8; le moteur de 4,0 litres développe environ 600 ch. Cela aboutira à la refonte de la Bentley de 2003, entraînant le changement de nom tout simplement de "Speed 8". Tout l'avant a été remplacé,IMG_0044 nécéssitant de profondes ouies entre le nez et les ailes. Cela a nécessité l'ajout de grandes pièces de carrosserie horizontale entre le nez et les ailes pour couvrir les bras de suspension de la Speed 8. Le poste de pilotage sera également conique pour permettre une meilleure circulation de l'air à l'arrière des ailes. Bentley a également décidé de passer à des pneus Michelin pour leur campagne de 2003. 

Le retour au Mans se fait avec l'aide de Joest RacingLe_Mans_2003_Bentley. En l'absence d' Audi officielle, les deux voitures ont été en mesure de mener à peu près la totalité de l'événement, la N° 7 devant la N° 8, qui avait quelques problèmes électriques lors de la course.IMG_0042 Après 377 tours, la N° 7 gagne la course, suivi par la voiture sœur à deux tours de retard. Cela a permis de donner leur quatrième victoire au groupe Volkswagen, divisé entre les marques Audi et Bentley. Après Le Mans, le programme Bentley était terminé, et la Speed 8 n'a jamais couru de nouveau.