IMG_0054   Bruno  SENNA    IMG_0055

24 Octobre 2004, tour de commémoration sur le circuit de Interlagos au Brésil.

Cette voiture était celle pilotée par son oncle AYRTON SENNA en 1986. C'était sa deuxième saison chez LOTUS. Il gagne en Espagne et aux USA (Détroit), se classe deuxième au BrésilIMG_0056, en Belgique, en Allemagne et en Hongrie, troisième à Monaco et à Mexico, quatrième au Portugal et cinquième au Canada. C'est aussi 8 pôles positions. Il termina la saison à la quatrième place du championnat du Monde des pilotes avec 55 points pour 58 points au total pour LOTUS!!!IMG_0057

En 1986 et 1987, Ayrton va remporter 4 victoires, mais les McLaren et les Williams empêchent le pilote Brésilien d'espérer remporter un titreIMG_0059. A la fin de la saison, Ayrton part pour McLaren. Lotus ne gagnera plus.

Lotus et les jours heureux. C'est avec cette voiture que Ayrton Senna et Renault propulsaient la 98T vers un record de vitesse pour la marque d'ébène: 346.366km/h.
Le plus gros problème de cette voiture fut la boîte de vitesse hybrideIMG_0058, à laquelle Lotus avait ajouté un sixième rapport.
Johnny Dumfries, le second pilote, connut bien du mal avec cette maudite boîte, si bien que lorsqu'il quitta Lotus, l'équipe lui remit avec humour un trophée composé de toutes sortes de parties de boîtes cassées qui avaient été soudées ensemble...

Quelques chiffres:

  • poids: 540kgs
  • réservoir d'essence: 195l
  • moteur 6 cylindres turbo 1494 cm3 Renault "EF1 5B" & "EF1 5C"
  • puissance: 800 ch à 12500tr/mn

Pour cette  dernière  saison IMG_0061de la période turbo, Renault, sous l'impulsion de Jean-Pierre Boudy, innove en introduisant  le « Rappel de distribution pneumatique ». Il s'agit d'une innovation majeure, qui s'imposera au fil des saisons sur l'ensemble du plateau.
Ce dispositif autorise un gain substantiel de puissance en se2e4386d0_a783_417a_a0f6_aaeed9f4161b substituant aux ressorts de rappel des soupapes qui était un facteur certain de limitation en termes de régime moteur.