IMG_0010IMG_0011Jan LAMMERS

Mike HEZEMANS

Alexander GRAU

LE MANS 1997

Si la compétition est depuis toujours un terrain de validation et une vitrine, c'est en F1 que LOTUS a le plus brillé. Mais comme beaucoup d'autres écuries, la firme devra jeter l'éponge. En 1995, la marque décide son retour dans les courses d'endurance (Championnat BPR), et choisit de partir sur la base de l'Esprit V8. Hélas, la voiture sera une arme redoutable qu'en qualification, qui souffre d'un manque de fiabilité!

Après son rachat par Général Motors en 1996, l'équipe se met rapidement au développement de IMG_0013l'Elise. Mais à la fin de la saison 1996 voit la mort du Championnat BPR et l'apparition du Championnat FIA-GT. Des contraintes drastiques sont appliquées sur les moteurs TurbosIMG_0018, d'où la décision d'emprunter le V8 atmsphérique de la Corvette ZR-1.

Engagée en 1997, la LOTUSIMG_0016 apparaît fortement compétitive sur le papier. Si le chassis est en tout point remarquable, le moteur et la boite séquentielle ne sont pas fiables!

  • 13 Avril 1997, Hockenheim: abandon au 23ème tour pour une panne d'alternateur
  • 11 Mai 1997, Silverstone: abandon au 15ème tour. En cause la boite de vitesse
  • Le Mans de même année: 1 seule voiture sur les 2 engagées se qualifie

Hélas, la voiture abandonnera à la onzième heure sur rupture de la pompe à huile...Le_Mans_1997_1069668_510

  • 20 Juillet, Spa-Francorchamps: abandon au 20 ème tour sur accident

Seules quatre courses seront terminées, avec comme meilleure place une dixième position à Laguna Seca le 26 Octobre 1997.

A la fin de la saison 1997, l'écurie officielle abandonna le programmeIMG_0017 Elise GT-1

Quelques chiffres:

  • Moteur V8 de 5993cm3, 4 soupapes/cylindre, 2 doubles arbre à cames en tête
  • 580 ch pour un poids de 1050kg (Light is right, le poids, voila l'ennemi selon la devise de Colin CHAPMAN, le créateur de LOTUS)
  • Boite Hewland séquentielle à 6 rapports
  • L: 4496mm, l: 2083mm & H: 1092mm
  • Empattement: 2311mm