Le Mans 1990

Martin BRUNDLE(GB),IMG_0010

Price COBB(USA)

& John NIELSEN(DK)

 

 

 

 

 

Après avoir utilisé le même châssis de base pour trois ans,  TWR développait deux nouvelles voitures pour l'année 1989, la XJR-10 et XJR-11 pour l'IMSA et le groupe C. Les deux présentait un moteur V6 turbo de 3 et 3,5 litre. La XJR-10 a été sans succès, et seulement une victoire de la XJR-11 n'ont pas été des dignes remplaçants de la XJR-9, en particulier dans les courses d'endurance, le moteur V6 se révélant trop fragile. En 1990, l'ancien moteur V12IMG_0011 a été ramené pour Le Mans. Cette XJR-12IMG_0012 couronne de succès une fois de plus la marque JAGUAR d'une septième et dernière victoire au Mans. Après avoir changé les règles de nouveau, JAGUAR se retire de la course. 

Construit par TWR en Janvier 1990 pour la même année des 24 heures du Mans,IMG_0013 la XJR-12 (J12-C-190) avait, par la suite, couru avec un succès considérable pendant plusieurs années sur les deux côtés de l'Atlantique. Après sa carrière, elles ont été entretenues par la même société et placées dans leur musée. Tom Walkinshaw a finalement été forcé de vendre ses voitures en 2003IMG_0016 après la faillite de TWR. Le nouveau propriétaire de cette XJR-12 est devenu expert en préparation Jaguar, et a depuis été pilotée par son fils très rapide Justin Loi. La voiture a été vue au cours du festival de Jaguar_XJR12Goodwood 2006 et 2007 et Silverstone Classic. J'ai eu la chance de la voir tourner cette année, juste avant l'ouverture des 1ers essais qualifications des 24h du Mans.IMG_0042

 

Quelques données techniques:

  • moteur V12 à 60° longitudinal atmosphérique (240 kg) en aluminium
  • 6995 cm3
  • 900kg
  • 730 ch à 7000tr/mn
  • 785 nm à 5500tr/mn
  • 368 km/h